Blog de Jazz Grenoble

mar 27

rafale de news ….

Posté dans Non classé | Retour à l'accueil du blog.

Bon, une semaine de péripéties musicales et autres à rattraper … Faisons court, faisons bien…

Que retenir de ces 7 derniers jours et 15 concerts ?

La si spirituelle rencontre entre Mieko MIYAZA (koto) et Michel BENITA (contrebasse) - au Musée d’Art Sacré Contemporain de Saint-Hugues-de-Charteuse - : ces deux-là ont fait rêver et pleurer le public d’émotion… D’un côte de la scène, Michel BENITA, figure active du jazz européen, et sa solide contrebasse. Personnage discret et élégant, musicien éminemment efficace dans ses créations personnelles comme dans sa lecture du répertoire. De l’autre côté, Mieko MIYAZAKI, joueuse charismatique de koto (instrument traditionnel du Japon), apportant sa délicatesse incomparable, son jeu très visuel.
Pour ce duo inédit, Michel et Mieko ont dépassé les frontières du jazz, pour livrer un moment singulier, au carrefour des musiques traditonnelles, baroques et contemporaines ; n’hésitant pas à s’aventurer sur la route du blues et du folk. Et pour saluer cette prestation rare, le soleil a même fait son apparition derrière les beaux vitraux de l’ancienne église, pour donner des contours presque divins aux notes du jour.

Impossible de ne pas revenir sur les rappels sans fin pour l’époustouflant Jean-Jacques MILTEAU au Prisme de Seyssins (mardi 23 mars) : Memphis, Chicago, blues, gospel ; une des plus chaleureuses soirées du Festival … et un quatuor en adéquation totale avec son public.

A Voiron, Jean-Marie MACHADO, André MINVIELLE et l’Orchestre DANZAS se sont joliment promenés sur La jolie soirée sur les terres de Boby Lapointe ..

Et bien sûr, l’annulation du concert de Hank JONES ! C’est le grand Anouar BRAHEM qui viendra illuminer la MC2: de ses rythmes d’orient …

Commentaires (1)

mar 21

c’était hier au Coléo…

Posté dans Non classé | Retour à l'accueil du blog.

Samedi soir, direction Pontcharra et la belle salle du Coléo, pour découvrir une création franco-suisso-italiennne !

Et là, la claque ! Un son engagé, intense, puissant. Osons le dire, un son éminemment masculin et viril.
Le trio BIONDINI-GODARD-NIGGLI s’est lancé à corps perdu dans un de ces concerts qui vous font décoller de votre siège, le buste tendu vers l’avant pour ne rien perdre des échanges entre les musiciens.
Et quand, ils se sont piqués de revisiter la musique baroque, c’est la tendresse qui a fini de ravir le public.

crédit photo : P. Desay

Commentaires (1)

mar 21

“Violonc’élite”

Posté dans Non classé | Retour à l'accueil du blog.

Juste splendide ! Quand la maîtrise instrumentale s’efface devant l’émotion, la rencontre et le don au public. Ersnt REIJSEGER a, une fois encore, élevé les âmes des spectateurs de l’Hexagone, vendredi soir ; avec à ses côtés, deux musiciens aussi habités que lui : Harmen FRAANJE (piano) et Mola SYLLA, héritier des chants magiques d’Afrique…

photos : JP Rosito & S. Cholier


Commentaires (0)

mar 21

Quelle classe !

Posté dans Non classé | Retour à l'accueil du blog.

Ils sont venus en tribu : celle des gens du voyage qui portent leur mémoire dans la musique et dans le chant. Ils sont entrés en scène avec cette classe, cette sobriété et cette intensité des hommes de l’aride et fière Andalousie.
Il aura fallu deux rappels pour que le public consente à laisser partir Juan DE LERIDA et ses musiciens, après une démonstration splendide de “flamenco nuevo”.

” Les rythment pleuraient l’exil, errance originelle et permanente d’un genre qui a trouvé, pour quelques heures, sa terre au Théâtre en Rond. ”
Marie-Lilas VIDAL, Le Dauphiné Libéré.

crédit photos : S. Cholier

Commentaires (1)

mar 20

à Crolles aussi…

Posté dans Non classé | Retour à l'accueil du blog.

Une soirée à l’esprit festif et transfrontalier (la Belgique était à l’honneur) pour cette venue du Festival à Crolles ! Expérimentation instrumentale, bonne humeur et jeu engagé : tous les ingrédients étaient réunis pour combler les spectateurs de l’Espace Paul Jargot.

Faisant de la scène un espace chaleureux et intime, le TRIO GRANDE a su créer une belle proximité avec le public. Les échanges se sont ainsi multipliés entre la salle et les musiciens, bons mots et confidences s’intercalant à merveille avec les compositions inédites de Michel MASSOT, Michel DEBRULLE et Laurent DEHORS.

crédit photos : JP Rosito

 

 

 

Commentaires (0)

mar 17

du côté du CHU …

Posté dans Non classé | Retour à l'accueil du blog.

 

VIDEO

doux délires sonores au Musée des Sciences Médicales (La Tronche) … une belle idée pour la pause déjeuner !!

Commentaires (1)

mar 03

Le Jazz s’expose …

Posté dans Non classé | Retour à l'accueil du blog.

Quelques instantanés pris au hasard d’une déambulation au centre-ville .. merci Kevin !

Commentaires (2)